fuckyeahphilippedumez


Photo

Avr 20, 2014
@ 11:35 am
Permalien
4 notes

J’ai parfois l’impression que le fait d’avoir fréquenté un établissement catholique non mixte s’exprime dans les livres que j’achète.

J’ai parfois l’impression que le fait d’avoir fréquenté un établissement catholique non mixte s’exprime dans les livres que j’achète.


Photo

Avr 19, 2014
@ 10:00 am
Permalien
11 notes

Vous n’avez vraisemblablement jamais entendu parler de “Toast” et pour cause : ce téléfilm anglais est sorti directement en DVD. Pourtant, dans un registre nostalgique, “Toast” m’a beaucoup plus ému que toute la filmographie de Wes Anderson.

Vous n’avez vraisemblablement jamais entendu parler de “Toast” et pour cause : ce téléfilm anglais est sorti directement en DVD. Pourtant, dans un registre nostalgique, “Toast” m’a beaucoup plus ému que toute la filmographie de Wes Anderson.


Texte

Avr 18, 2014
@ 10:14 am
Permalien
12 notes

Il nous a raconté que les Américains avaient totalement perdu le sens de la courtoisie; à commencer par l’abandon du “You’re Welcome” après “Thank You”, un usage remplacé par un second “Thank You” qui fait un écho inutile au premier. Il nous a dit qu’aux États-Unis, une chanson populaire entretient la légende suivante : “There’s a place in France where the naked ladies dance.” Qu’en dépit de ses nombreux séjours en France (il a cité de tête toutes les villes dans lesquelles il a récemment séjourné : Colmar, Nantes, Bordeaux, Toulouse, La Rochelle…), il n’a jamais trouvé cet endroit mais qu’il compte bien le découvrir et qu’il est prêt à revenir autant de fois qu’il le faudra. Il s’est souvenu de son dernier séjour parisien et a évoqué avec des trémolos dans la voix la soirée qu’il avait passé à se trémousser en discothèque aux côtés de Julie Doiron. Dans le même registre, il a aussi parlé des dates qu’il avait partagé aux côtés de Arrington de Dyoniso et de leur conception diamétralement opposée de la scène : il s’est même livré à une imitation tout à fait convaincante de ses borborygmes. Il a interprété une chanson dont je ne me souvenais pas mais qui disait : “When you are mine / Jesus Christ will walk on water with our blessings / The bells will chime / Venus de Milo will grow a couple of wings / And pose for photos with an arm around each of us”. Quand il est sorti de scène, il a été très applaudi mais personne n’a réclamé de rappel : il allait de soi que courtoisie et vanité ne faisaient pas bon ménage.


Audio

Avr 17, 2014
@ 9:01 am
Permalien
Joué 166 fois.
14 notes

lestresorscaches:

Quand elle a vu le tee-shirt, ma copine s’est foutue de ma gueule, ouah le rouge, m’étonne pas qu’il s’en soit débarrassé le gars. D’un mot glissé dans le paquet, Philippe Dumez m’avouait qu’il ne gardait aucun souvenir de l’interview à l’issue de laquelle le groupe lui avait offert ce tee-shirt. Ça commençait bien.

En échange d’un t-shirt, j’ai eu droit à une anecdote comme je les aime.


Citation

Avr 16, 2014
@ 9:52 am
Permalien
15 notes

Il était en veine de confidences et il me raconta que sa femme l’avait quitté deux ans auparavant et qu’il avait maigri de 17 kilos, il n’en revenait pas lui-même, 17 kilos, il en rigolait tout seul d’effarement comme s’il avait accompli un exploit formidable et je lui dis que c’était peut-être que sa femme pesait 17 kilos pour lui et il me regarda dans son rétroviseur, jamais il n’avait envisagé la chose sous cet angle ni songé que l’amour pouvait non seulement être un poids mais aussi en avoir un.

Grégoire Bouillier in L’Invité mystère (Allia)


Texte

Avr 15, 2014
@ 8:29 am
Permalien
11 notes

Un t-shirt rouge avec un caractère chinois

Après que j’ai ouvert la porte, elle m’a dit qu’elle ne m’avait pas reconnu. Elle revenait de Chine et m’avait rapporté un t-shirt rouge avec un caractère chinois sérigraphié en blanc. Il était pile à ma taille. Je lui ai demandé la signification du caractère, elle m’a dit qu’elle ne le savait pas. Je lui ai proposé de faire l’amour et elle m’a dit que ce serait la dernière fois. Je ne l’ai jamais revue depuis. J’ai continué à porter le t-shirt. Un jour, quelqu’un m’a expliqué que c’était l’objet touristique le plus vendu en Chine.


Texte

Avr 14, 2014
@ 9:52 am
Permalien
10 notes

J’ai rangé (3)

J’ai rangé They Might Be Giants à côté de Them

J’ai rangé Judee Sill à côté des Silvers Jews

J’ai rangé Hubert-Félix Thiefaine à côté de Tracey Thorn

J’ai rangé Yves Simon à côté de Paul Simon

J’ai rangé Motorhead à côté de Vinicius de Moraes

J’ai rangé The Flamin’ Groovies à côté de The Flaming Lips

J’ai rangé Glass Candy à côté de Philip Glass

J’ai rangé Flight of The Conchords à côté de The Flying Burrito Brothers

J’ai rangé Nick Lowe à côté de Low

J’ai rangé Devo à côté de The Dexy’s Midnight Runners

J’ai rangé The New Pornographers à côté de New Order

J’ai rangé The Soft Pack à côté de The Soft Machine

J’ai rangé Joanna Newsom à côté de Randy Newman

J’ai rangé Fugazi à côté de Fun Boy Three

J’ai rangé Chagrin d’Amour à côté d’Eugène Chadbourne.


Photo

Avr 13, 2014
@ 9:29 am
Permalien
7 notes

Je suis tombé amoureux de toi à chaque fois mais je n’ai jamais su ton nom. Aujourd’hui je le sais : tu t’appelles Ann Zacharias.

Je suis tombé amoureux de toi à chaque fois mais je n’ai jamais su ton nom. Aujourd’hui je le sais : tu t’appelles Ann Zacharias.


Photo

Avr 12, 2014
@ 10:19 am
Permalien
7 notes

Larry Clark, dans les bonus filmés à l’arrache du DVD de Ken Park.

Larry Clark, dans les bonus filmés à l’arrache du DVD de Ken Park.


Texte

Avr 11, 2014
@ 8:09 am
Permalien
8 notes

Il m’a dit que ce n’était pas de sa faute et que son père était déjà collectionneur, qu’il achetait tous les véhicules miniature édités par les éditions Atlas et qu’il les rangeait ensuite dans une vitrine. Il m’a expliqué que cette boulimie était certainement la réponse au traumatisme dont il avait été victime quand, lors d’un cambriolage, toutes les Dinky Toys de son enfance avaient disparu. Il a rajouté que, paradoxalement, la collection était aujourd’hui le seul sujet qui les réunissait. Il m’a dit que son grand-père avait essayé de mettre fin à cette malédiction en brûlant toutes les affaires de son aïeul après sa disparition : des années de catalogue Manufrance et de Chasseur Français avaient disparu en fumée. Il m’a dit qu’il avait un ami qui collectionnait les boites de céréales et qui les alignait le long des murs de sa chambre ; quand la troisième rangée avait été bouclée, sa femme lui avait posé un ultimatum. Il avait accepté de s’en débarrasser à condition de les scanner avant. Il m’a dit que quand il était enfant, il avait envoyé une blague à l’émission “Alors raconte” et qu’il l’avait regardée tous les soirs dans l’espoir de l’entendre. Je lui ai demandé ce qu’était “Alors raconte” et il m’a expliqué que c’était une émission de plateau réunissant toute la fine fleur des humoristes français. Il a cité Jean Valton en précisant qu’aujourd’hui, plus personne ne se souvient de lui. J’ai confirmé.

image